LE MAS DE L’ESPINAS

 
 
L’Espinas, c’est un peu notre histoire.

Je connais le mas depuis 1964.

Annick l’a découvert en 1971.

En 1972 nous avons négocié son acquisition. Sans succès.

En 1973, après deux mois d’âpres  négociations, nous avons signé le compromis de vente en septembre et l’acte définitif le 26 mai 1974. Autrement dit, c’est déjà une fort longue histoire. Mais nous étions très jeunes et surement un peu fous pour nous engager dans une telle aventure…

Les parties les plus anciennes datent du XV ème siècle.

De gros travaux furent effectués dans les années 1650 à 1660. Ensuite, à part un appentis ajouté en  1876, la maison est restée dans son état d’origine.


Nous avons restauré le mas de l’Espinas en plusieurs phases :

De 1974 à 1981, travaux de nettoyage et de consolidation. Remplacement de pièces importantes de la charpente de la grange avec des poutres en châtaignier.

De 1982 à 1988, gros travaux de toiture en lauzes et aménagements intérieurs. Adduction d’eau, salle de bain, etc.

Pendant les années 1990 et 2000, aménagement extérieurs. Prairies reconstituées, roseraie, bordures…

A partir de 2007, après avoir cherché un couvreur pendant les années précédentes, début du nouveau grand chantier de restauration des toitures. Reprise intégrale des travaux des années 1980.

En 2008, 2009 et 2010, nouveau changement de couvreur (rien n’est simple !) avec la poursuite des toitures en lauzes de phonolite originaires du Mézenc. Réfection du mur et du  porche Nord, construit à la hâte en 1914. Il menaçait de tomber. 

Chaque année, la maison accueille des visiteurs, aussi pour les Journées européennes du Patrimoine que lors de visites programmées. Immense plaisir de dialoguer avec des amateurs, des passionnés. Riches échanges avec eux. Qu’ils soient remerciés de venir nous encourager dans cette longue restauration.


En 2009, reprise des gros travaux avec plusieurs ailes de toitures refaites à neuf.

En 2010, encore des travaux sur la grange (toiture et charpente).

Ce site présente aussi le compte rendu de la journée organisée en l’honneur de notre ami Michel CARLAT le 8 août 2009 à l’Auberge de la Besse par la revue du Vivarais et l’Académie des Sciences, Lettres et Arts de l’Ardèche.

En 2011, changement du portail nord par Hervé Rapoport, menuisier à Montselgues.

En 2012/2013, réfection du porche ouest de la grange par le tailleur de pierre Laurent ANTUNA.


Une fois le porche en place, ce fut au tour de Hervé Rapoport, menuisier à Montselgues de remplacer le portail.


En 2014, une très grosse évolution : un nouveau porche monumental au nord qui vient terminer des travaux entamés en… 1914… C’est notre manière de commémorer la Grande Guerre. Ceux qui l’avaient commencé n’ont hélas pas eu le temps de le finir correctement. C’est ce que nous avons voulu achever, 100 ans plus tard.


En 2015 : RIEN. J’ai fait une chute avec fracture de la cheville. Six mois d’immobilisation, cinq opérations. Et seulement trois heurs à l’Espinas, le 11 novembre !



En 2016 : Beaucoup de travaux de réfection des jardins, sévèrement abimés par les pluies diluviennes de 2014 et 2015.


En 2017 : En prévision du mariage de notre fille, gros travaux de rangement et de nettoyage avec pas mal de voyages à la déchetterie des Vans… Une étable dégagée, 10 tonnes de pouzzolanne répandues sur le sol. La grange totalement dégagée avec 11 autres tonnes de pouzzolanne. Le bassin refait intégralement avec un enrochement complet. Mais aussi la taille des arbres, les jardins, la roseraie, une nouvelle chambre aménagée, etc. Il fallait bien tout ceci pour accueillir tous les invités.







Tous les gros  travaux ont été possibles grâce au concours de l’Agence des Bâtiments de France de l’Ardèche et de la DRAC Rhône-Alpes ainsi que du Conseil départemental de l’Ardèche.

Qu’ils en soient vivement remerciés.




La maison est ouverte à la visite tous les étés, les week-ends des beaux jours et bien sûr pour les Journées européennes du Patrimoine. Faut-il ajouter que cette visite (qui peut durer jusqu’à deux heures…) est bien sûr gratuite !


L’historique de la maison à partir des travaux du Père Minard et de Michel Carlat

Les dessins de Michel Carlat


Le Guide du Tourisme en France cite le mas de l’Espinas

Le Guide Mapado en parle aussi.

















































































 

NOTICE ABREGEE SUR L’ESPINAS

L’environnement

les pistes

Les intérieurs

LES DERNIERS TRAVAUX

Le mystère des têtes…


Il semblerait bien que les motifs des «pierres à bossage» représentent des visages du Moyen Age tels qu’on en voit sur les chapiteaux ou les corniches des églises… C’est une amie artiste peintre qui a fait cette découverte.

Reconnaissez vous quelque chose ?

Datation des charpentes

Vues de DETAILS pour mieux comprendre LA

CONSTRUCTION

Les gros travaux de 2013 et 2014.


Porche, portails, sol d’une des étables.

Les

ARCHIVES

BASTIDE

HISTOIRE DE LA MAISON ET DU HAMEAU

mise a jour en AVRIL 2017

photos depuis un drone

JOURNEES DU PATRIMOINE 2017







Enviro 200 personnes !

Merci, Merci !!

Le nouveau 
dallage de la grange
Travaux_2014.html

mise a jour en SEPTEMBRE 2017

Un mariage à l’Espinas…

Le nouveau porche réalisé en 2014
Travaux_2014.html

mise a jour en SEPTEMBRE 2017

Nouvelles pages sur les voutes et la grange

NOUVEAU

Page Facebook de l’Espinas


Face au nombre de visiteurs de 2017 (dans les 500 personnes cumulées), il a semblé utile d’ouvrir une page facebook permettant à celles et ceux qui apprécient l’Espinas de pouvoir plus facilement communiquer.

N’hésitez pas à réagir !